Source : Haaretz

[Haaretz Israeli News source->http://www.haaretz.com/]

Israël a détenu pendant deux mois en tant que ‘combattante illégale’ une femme de Gaza de 82 ans atteinte d’Alzheimer

Les soldats israéliens ont arrêté début décembre Fahamiya Khalidi dans une école de Gaza après qu’elle se soit enfuie de chez elle à cause d’un bombardement des FDI. Elle a été emmenée à la prison de Damon, où on lui a refusé la rencontre avec un avocat, et n’a été libérée qu’après un appel.

Israël et Gaza, dans quelques années

Dans quelques années, un jeune père prendra son bébé dans les bras, son premier-né et, tout d’un coup, il sera ébranlé par un souvenir : un père portant son bébé dans ses mains, à côté de lui une femme la tête couverte d’un hidjab et deux ou trois enfants, tous marchant vers le sud avec des centaines d’autres, au milieu de fragments d’asphalte, de tas de sable, dans un brouillard de poussière soulevée sur leur marche. De la fumée s’élève à une certaine distance, un drone vrombit sans cesse au-dessus d’eux, des bombes explosent l’une après l’autre.

On n’est en sécurité nulle part : des médecins de Gaza « vivent dans les salles d’opération »

Contrairement à d’autres zones de combat ou de catastrophe, le personnel médical des ONG dans la minuscule bande de Gaza met sa vie en danger lorsqu’il s’efforce de sauver des vies. Un employé décrit des médecins qui s’agenouillent sur le sol pour s’occuper des blessés et des milliers de personnes déplacées qui se réfugient dans les hôpitaux.

La proposition monstrueuse de Giora Eiland sur Gaza c’est le mal au vu et au su du monde

Giora Eiland est un des « agents penseurs » issu de l’armée. Sympathique et éloquent, son comportement est tout de modération et de jugement éclairé. Sa carrière militaire est impressionnante, à la tête de la Division des opérations et de la planification de l’armée et à la tête du Conseil National pour la Sécurité. Il est constamment interviewé et encensé par les Travaillistes. Il ne marmonne pas et n’est pas ignorant comme le général de brigade Amir Avivi, ni sanguinaire comme Itamar Ben Gvir. Un centriste, de droite modérée.

L’armée d’Israël presse les habitants de Gaza de s’en aller au sud, mais ils ont peur d’être bombardés en chemin

La famille de Manal choisit de rester dans un abri à Jabaliya ; la mère de Nadeem ne répond pas aux textos même lorsque les communications sont rétablies. Leurs maisons dans le nord de Gaza ont été détruites et elles savent qu’Israël a l’intention d’empêcher leur retour pour créer une zone de sécurité.