Latest Posts

Conséquences juridiques découlant des politiques et pratiques d’Israël dans le Territoire palestinien occupé, y compris Jérusalem-Est – Audiences publiques

Audience publique tenue le lundi 19 février 2024, à 10 heures, au Palais de la Paix, sous la présidence de M. Salam, président, sur les Conséquences juridiques découlant des politiques et pratiques d’Israël dans le Territoire palestinien occupé, y compris Jérusalem-Est (Demande d’avis consultatif soumise par l’Assemblée générale des Nations Unies)

Israël/TPO. De nouveaux éléments pointent des attaques illégales d’Israël à Gaza causant de nombreuses victimes civiles sur fond de risque réel de génocide

  • Au moins 95 civil·e·s – dont près de la moitié des enfants – ont été tués dans le cadre de quatre frappes illégales à Rafah
  • Les attaques se sont déroulées dans un gouvernorat du sud censé être un endroit « sûr »
  • Les quatre frappes sont probablement des attaques menées directement contre des civils et des biens de caractère civil, et doivent faire l’objet d’enquêtes en tant que crimes de guerre

Journalistes victimes de la guerre Israël-Gaza

Notes de la rédaction : La liste ci-dessous est le décompte préliminaire le plus récent, par le CPJ [Comité pour la protection des journalistes], des morts de journalistes au cours de la guerre. Notre banque de données n’inclut pas toutes les victimes, tant que nous n’avons pas achevé les enquêtes complémentaires sur les circonstances de leur mort. Pour plus d’information, lire notre FAQ.

L’apartheid, et après ?

La violence extrême qui s’est abattue sur le Proche-Orient depuis le 7 octobre dernier a produit sur beaucoup un effet de sidération tant elle était inattendue. Elle s’inscrivait cependant dans une histoire de longue durée, celle de la transformation d’Israël en un État d’apartheid. La situation n’y est pas rigoureusement identique à celle de l’Afrique du Sud jusqu’en 1991, mais comme en Afrique du Sud elle est fondée « sur la séparation complète de deux groupes humains vivant l’un à côté de l’autre, voire l’un dans l’autre », écrit l’historien israélien Shlomo Sand dans son nouvel essai, Deux peuples pour un État ? Avec Nathan Thrall, tout autant anthropologue et historien que journaliste dans Une journée dans la vie d’Abed Salama, on découvre ce qu’est le quotidien douloureux des femmes, des hommes, mais aussi des enfants qui subissent les conséquences de cette séparation.

L’Afrique du Sud adresse une requête urgente à la Cour Internationale de Justice à propos de l’offensive sur Rafah

Le gouvernement sud-africain a adressé une requête urgente à la Cour Internationale de Justice (CIJ) lui demandant d’examiner si la décision annoncée par Israël d’étendre ses opérations militaires dans Rafah, qui est le dernier refuge pour les survivants de Gaza, ne requiert pas que la cour utilise son pouvoir pour prévenir toute nouvelle violation imminente des droits des Palestiniens de Gaza.

Déclaration de Ghassan Hage au sujet de son éviction de l’Institut Max Planck d’Anthropologie sociale (9 février 2024)

Ghassan Hage, anthropologue australien de renom qui a été l’objet d’une « campagne de calomnies » en Allemagne pour avoir exprimé son soutien à la Palestine, a riposté vis-à-vis de son ancien employeur, L'Institut Max Planck  pour ne pas l’avoir défendu face à de fausses accusations d’antisémitisme.