Latest Posts

L’assassinat de Hind Rajab

Le 29 janvier 2024, une petite Palestinienne de six ans de Gaza ville, Hind Rajab, a supplié par téléphone les secouristes pour qu’ils viennent la récupérer dans une voiture criblée de balles. Son cadavre a été retrouvé deux semaines plus tard, le 10 février, à côté des cadavres de six membres de sa famille dans la voiture qu’ils conduisaient pour fuir leur quartier qu’envahissaient les forces israéliennes. Les corps de deux secouristes de la Société du Croissant Rouge de Palestine (SCRP), disparus depuis le soir de l’appel où ils avaient été envoyés pour sauver Hind, ont été découverts dans leur ambulance à environ 50 mètres de là.

Disparition de Jean-Claude Lefort, ancien président de l’AFPS

L’AURDIP salue la mémoire de Jean-Claude Lefort, décédé le 19 juin des suites d’une longue maladie. Beaucoup d’entre nous l’avons croisé lors des manifestations pour la Palestine, ou des campagnes pour la libération de Salah Hamouri. Lorsqu’il était député, il a porté les luttes contre le néo-colonialisme à l’extérieur et l’islamophobie à l’intérieur, faisant une fois de plus la démonstration que toutes les luttes se rejoignent.

États et entreprises doivent cesser immédiatement d’envoyer des armes à Israël, au risque d’être considérés responsables de violations des droits humains, déclarent des experts de l’ONU

GENÈVE (20 juin 2024) – La livraison d’armes et de munitions à Israël peut constituer de graves violations des droits humains et du droit international humanitaire et risque de manifester une complicité d’États dans des crimes internationaux incluant potentiellement le génocide, ont dit aujourd’hui des experts de l’ONU, réitérant leur demande d’arrêt immédiat des livraisons.

Gaza / Israël : à propos de la déclaration de la Palestine reconnaissant la compétence de la CIJ et demandant à intervenir en l’affaire Afrique du Sud contre Israël

Le 3 juin, la Cour Internationale de Justice (CIJ) a annoncé, dans un communiqué de presse, qu’elle a reçu une déclaration de la Palestine reconnaissant la compétence générale de la CIJ, afin d’intervenir dans l’affaire Afrique du Sud contre Israël. Peu diffusée (et encore moins commentée dans les grands médias internationaux), cette déclaration faite par la Palestine mérite que l´on s’y attache afin d’en comprendre la motivation et la portée, que nous essaierons d’expliquer dans les lignes qui suivent.

La invocación de Amalec en Israel: de la retórica religiosa extremista a un proyecto totalitario que culmina en el genocidio en Gaza

Este informe de AURDIP examina un aspecto fundamental de la anatomía del genocidio en curso en Gaza. Destaca la evolución de la invocación de Amalec en el discurso público israelí, que ha pasado de la retórica religiosa extremistas al adoctrinamiento ideológico dentro de la esfera social y política. Después de un largo proceso iniciado después de la Guerra de los Seis Días en 1967, esta invocación se ha transformado en un programa político que favorece una política de colonización y de apartheid cada vez más violenta y agresiva, que condujo al actual genocidio, cuyo nombre en clave pasó a ser Amalec.