Au nom de 45 organisations non gouvernementales, Al Mezan appelle à lever le blocus illégal de Gaza par Israël au Conseil des droits de l’homme des Nations Unies, Genève


Conseil des droits de l’homme des Nations Unies – 43e Session ordinaire

Item 7 – Situation des droits humains en Palestine et dans d’autres territoires arabes occupés

Intervention orale conjointe

Prononcée par : Mme Nuriya Oswald, Centre Al Mezan pour les droits humains

Date : 16 juin 2020

Madame la Présidente,

La Bande de Gaza se trouve sous un blocus israélien illégal depuis 2007, ce qui revient à une punition collective, contraire à la loi, de deux millions de Palestiniens, comme cela a été reconnu par le Secrétaire général des Nations Unies. Ce mois de juin marque pour les Palestiniens la treizième année depuis le début de ce blocus illégal, alors qu’aucune mesure n’a été prise par la communauté internationale pour mettre fin à cette injustice.

Alors que le monde fait face au COVID-19, les Palestiniens de Gaza sont particulièrement vulnérables à la pandémie dans l’une des régions les plus densément peuplées du monde. Seulement 4 % de l’eau est propre à l’utilisation et à la consommation humaines et les services d’assainissement sont limités, tandis que le système de soins de Gaza était déjà au bord de l’effondrement avant la pandémie.

Les Nations Unies ont à maintes reprises averti que Gaza deviendrait inhabitable en 2020 si Israël ne levait pas le blocus illégal. Aujourd’hui, la moitié des Palestiniens de Gaza vivent dans la pauvreté, 80% dépendent d’une forme ou d’une autre d’aide humanitaire, 68% souffrent de précarité alimentaire et 69% des jeunes sont au chômage.

Madame la Présidente,

En 2019, la Commission d’enquête des Nations Unies a appelé Israël, la puissance occupante, à « Lever le blocus sur Gaza, avec effet immédiat ». Les Etats membres du Conseil des droits de l’homme ont adopté cette recommandation dans la résolution de reddition de comptes 40/13 ; cependant, elle reste inappliquée plus d’un an après, et les causes profondes de la Grande Marche du retour n’ont toujours pas été traitées.

Nous appelons les Etats tiers à être à la hauteur de leur responsabilité pour mettre fin au blocus illégal de Gaza par Israël et à soutenir les droits inaliénables du peuple palestinien, y compris l’auto-détermination et le retour.

Merci.

Signataires :

1. Adalah – The Legal Center for Arab Minority Rights in Israel
2. Addameer Prisoners Support and Human Rights Association
3. Agricultural Development Association (PARC)
4. Al Dameer Association for Human Rights
5. Al Mezan Centre for Human Rights
6. Al-Haq, Law in the Service of Man
7. Arab Network for Tolerance
8. Association des universitaires pour le respect du droit international en Palestine (AURDIP)
9. Association France Palestine Solidarité (AFPS)
10. Bait Almostuqbul Association
11. Baitona Association for Community and Development
12. Cairo Institute for Human Rights Studies
13. Centre for Arab Unity Studies
14. Collectif Judéo Arabe et Citoyen pour la Palestine
15. Community Action Center – Al-Quds University
16. Defence for Children International – Palestine
17. Deir Al-Balah Rehabilitation Society
18. El-Wafa Charitable Society
19. Fares Al Arab for Development and Charity Works
20. Forsan Al-Ghad Youth Association‬‏
21. Fukhary Association for Rural Development
22. Gaza Action Ireland
23. Gaza Urban and Peri-urban Agriculture Platform (GUPAP)
24. Habitat International Coalition – Housing and Land Rights Network
25. Human Rights and Democracy Media Center – SHAMS
26. Just Peace Advocates
27. MA’AN Development Center
28. Medical Aid for Palestinians
29. MRAP (Mouvement contre le Racisme et pour l’amitié entre les peuples)
30. Nuseirat Rehabilitation and Social Training Association (NRSTA)
31. Palestinian Centre for Human Rights
32. Palestinian Lives Matter
33. Palestinian Non-Governmental Organizations Network (PNGO)
34. Peace Sport Club for Persons with Disability
35. Ramallah Center for Human Rights Studies (RCHRS)
36. Thalassemia Patients’ Friends Society – Palestine
37. The Center for Defense of Liberties and Civil Rights – Hurryyat
38. The National Society for Rehabilitation
39. The Palestine Institute for Public Diplomacy (PIPD)
40. The Tunisian Campaign for the Academic and Cultural Boycott of Israel
41. Union Juive Française pour la Paix (UJFP)
42. Union of Health Care Committees
43. Wefaq Society for Women and Child Care
44. Youth Political Forum
45. Zakher Association to Develop the Capacity of Palestinian Women