Ivar Ekeland

Trésorier et ancien président de l’AURDIP,
ancien président de l’Université Paris-Dauphine,
ancien président du Conseil Scientifique de l’École Normale Supérieure

Site web professionnel au Ceremade


33 articles

  • Discours d’Ivar Ekeland au Forum syndical international de soutien et de solidarité avec la Palestine organisé par l’UGTT à Tunis le 20 janvier 2018
    | Ivar Ekeland |

    Suite à la décision du président américain Trump de reconnaître Jérusalem comme capital de l’Etat d’Israël, l’Union générale tunisienne du travail (UGTT) a organisé un Forum syndical international de soutien et de solidarité avec la Palestine à Tunis le 20 janvier 2018, qui correspond au soixante douzième anniversaire de sa création. Plus de 50 syndicats à travers le monde et de nombreuses organisations de la société civile dont l’AURDIP ont participé à ce forum.

  • Richard Falk à Paris
    | Ivar Ekeland |

    La visite de Richard Falk a été un grand moment. Juriste éminent, il est (entre autres) coauteur du rapport « Les pratiques israéliennes à l’égard du peuple palestinien et la question de l’apartheid », rédigé à la demande de la commission de l’ONU pour l’Asie Occidentale (CESAO). Il est intervenu Dimanche (...)

  • Le Peptimiste
    | Ivar Ekeland |

    Je ne sais que penser de la résolution 2334 des Nations Unies. Nous devons nous en réjouir, car elle réaffirme solennellement que la colonisation israélienne est une violation flagrante du droit international, qu’elle n’a aucun fondement juridique, qu’Israël doit y mettre fin et remplir enfin les (...)

  • Sortir de la violence
    | Ivar Ekeland |

    Les messages de sympathie ont afflué de tous les points du globe. On m’a écrit du Canada, des États-Unis, d’Australie, de Norvège, d’Israël et de Palestine. C’est que chacun s’est senti visé dans son humanité : ce ne sont pas les valeurs de la république que les attentats de Paris ont atteint, c’est le minimum de confiance qui nous permet de vivre ensemble, et qui fait que de jeunes parents peuvent s’asseoir à la terrasse d’un café ou se rendre à un concert sans craindre pour leur vie...

  • Technion, pépinière d’élite des étudiants-soldats
    | Ahmed Abbes, Ivar Ekeland |

    La participation des universités israéliennes, en particulier du Technion, à la guerre d’occupation tend à effacer, chaque jour davantage, la démarcation entre société civile et société en armes – et à réduire à néant les chances d’une paix négociée au Proche-Orient. Le triomphe du concept de l’étudiant-soldat ne fait qu’exacerber encore plus le double clivage de la société israélienne : clivage interne – entre Juifs et non-Juifs – et clivage externe – entre Israël et son entourage géopolitique, dont bien sûr la Palestine occupée.

  • Nouvel accord X-Technion : l’École polytechnique continue à mépriser le droit international, l’éthique et la déontologie universitaires
    | Ivar Ekeland |

    Rarement une politique économique aura été aussi peu efficace. Le chômage n’en finit pas de monter, la pauvreté et la précarité lui emboîtent le pas, et les fractures sociales se multiplient sans même que le déficit budgétaire, pour lequel on fait tant de sacrifices depuis si longtemps, consente à (...)

  • Nouvel accord X-Technion : l’École polytechnique continue à mépriser le droit international, l’éthique et la déontologie universitaires
    | Ivar Ekeland |

    Rarement une politique économique aura été aussi peu efficace. Le chômage n’en finit pas de monter, la pauvreté et la précarité lui emboîtent le pas, et les fractures sociales se multiplient sans même que le déficit budgétaire, pour lequel on fait tant de sacrifices depuis si longtemps, consente à (...)

  • Levée de fonds pour l’AURDIP
    | Ivar Ekeland |

    L’AURDIP existe depuis bientôt six ans. Au début nous pensions entretenir un débat d’opinion dans le milieu universitaire, et informer sur la situation en Palestine. Six ans après, nous n’avons toujours pas pu organiser un tel débat dans une université, en raison de la censure ambiante, d’autant plus (...)

  • La Palestine et nous
    | Ivar Ekeland |

    Le dé-développement, c’est-à-dire le fait d’empêcher par la force une population de se développer économiquement, et de détruire les industries naissantes et les organisations commerciales qui, laissées à elles-mêmes, en aurait fait un concurrent pour les puissances occidentales, a des racines coloniales (...)

  • Technion, pépinière d’élite des étudiants-soldats
    | Ahmed Abbes, Ivar Ekeland |

    La participation des universités israéliennes, en particulier du Technion, à la guerre d’occupation tend à effacer, chaque jour davantage, la démarcation entre société civile et société en armes – et à réduire à néant les chances d’une paix négociée au Proche-Orient. Le triomphe du concept de l’étudiant-soldat ne fait qu’exacerber encore plus le double clivage de la société israélienne : clivage interne – entre Juifs et non-Juifs – et clivage externe – entre Israël et son entourage géopolitique, dont bien sûr la Palestine occupée.