Succès en France de la 14ème semaine contre l’apartheid israélien ! (IAW)

| BDS-France |Actualités

Cycle de conférences, actions BDS, soirée musicale, séance d’autoformation … 9 villes en France ont mis en place une série d’événements dans le cadre de deux semaines contre l’apartheid israélien s’étalant du 12 au 23 Mars 2018.

Lundi 12 : Sciences Po Paris et Mediapart – Lundi 12 : Montpellier Université Paul Valéry – Mercredi 14 : Toulouse Université Jean Jaurès et Maison Blanche – Jeudi 15 : Université Grenoble Alpes – Vendredi 16 : Université Jean Monnet St Étienne – Lundi 19 : Rennes – Mardi 20 : St Nazaire Lycée Expérimental – Jeudi 22 : Lyon Université Lyon 2 – Vendredi 23 : Marseille

Pour rappel, la Semaine contre l’apartheid israélien (IAW) a deux objectifs principaux :

  • Alerter l’opinion publique sur le fait qu’Israël est un État d’apartheid et que cette situation doit être abolie comme l’a été l’apartheid en Afrique du Sud
  • Rallier des soutiens à la campagne de Boycott, Désinvestissement et Sanctions (BDS) lancée et portée par la société civile palestinienne depuis 2005.

L’année dernière marquait les 100 ans de lutte depuis la déclaration Balfour, 2018 marque les 70 ans de résistance à la Nakba [1] toujours en cours et qui a constitué le thème de cette semaine contre l’apartheid israélien.

Nous avons ainsi eu l’occasion de recevoir deux intervenantes pour deux tournées en France dans le cadre de l’IAW :

la 1ère semaine, Mme Virginia Tilley, professeure de science politique à la Southern Illinois University-Carbondale (États-Unis), co-auteure, avec Richard Falk, du rapport de l’ONU intitulé « Les pratiques israéliennes à l’égard du peuple palestinien et la question de l’apartheid ». Rapport censuré par le Secrétaire général de l’ONU.

La deuxième semaine, Mme Adri Nieuwhof, chercheuse et défenseuse des droits humains, journaliste pour l’Electronic Intifada, qui a fait campagne contre l’apartheid en Afrique du Sud et a dirigé plusieurs ateliers pour organiser la campagne BDS en Palestine et en Europe.

Certaines des villes organisatrices ont reçu des pressions locales de la part de relais d’Israël, néanmoins l’ensemble des événements prévu ont eu lieu et ce majoritairement au sein des campus universitaires. Le public était également au rendez-vous !

Inspiré-e-s par la résistance populaire en Palestine, nous avons, en tant qu’allié-é-s, fait de l’Israel Apartheid Week 2018 une contribution pertinente à la lutte palestinienne pour la liberté et la justice.

Retrouvez tous les détails de chaque événement sur Facebook : IAW France, BDS France , et sur Twitter : CampagneBds

[1Nakba : (catastrophe en arabe) n’est pas un événement, mais un processus qui continue aujourd’hui : l’expulsion des Palestinien-ne-s de leur terre.

Le 15 mai 1948, la Palestine est rayée des cartes au lendemain de la proclamation de l’État d’Israël que la communauté internationale s’est empressée de reconnaître. Dans les mois qui ont précédé et suivi ce jour funeste, des centaines de villes et villages palestiniens furent détruits par les forces armées sionistes, forçant deux tiers de la population palestinienne à prendre la route de l’exil. La Nakba (catastrophe) palestinienne n’est pas juste une période révolue, c’est une entreprise systématique de déracinement des Palestinien-ne-s de leur terre et de répression pour les priver de toute expression politique propre.

|Formulaires et listes
Faire un don

Votre don à l’AURDIP nous permettra de financer nos activités, d’imprimer des documents, de publier des informations, et de faire campagne auprès des universitaires.
Faire un don

Newsletter