Palestine. Un peuple, une colonisation : 50 kilomètres, 5 heures de route

Depuis 1967, les axes routiers des territoires occupés sont contrôlés par Israël. Le réseau de « checkpoints » et d’entraves à la circulation, illégal au regard du droit international, s’est considérablement développé au début des années 1990. Ces postes militaires assurent le maillage des territoires palestiniens, fractionnés par l’enchevêtrement de colonies et le mur de séparation. Selon les Nations unies, une centaine de « checkpoints » sont répartis à travers la Cisjordanie, sans compter les quelque quatre cents obstacles matériels - barrières, blocs de béton, monticules de terre... Pour un Palestinien, se déplacer en Cisjordanie relève de la prouesse. Les kilomètres deviennent de longues heures harassantes.

Cette grande carte-affiche de Cécile Marin, parue avec le dernier Manière de voir - « Palestine. Un peuple, une colonisation », en kiosques - a été animée par Sarah Cabarry. Il est désormais possible de simuler le parcours tortueux du professeur Bourhane avec la molette de sa souris...

Découvrir la carte animée : « 50 kilomètres, 5 heures de route ».

https://www.monde-diplomatique.fr/cartes/palestine-routes

Portfolio

|Formulaires et listes
Faire un don

Votre don à l’AURDIP nous permettra de financer nos activités, d’imprimer des documents, de publier des informations, et de faire campagne auprès des universitaires.
Faire un don

Newsletter