Nasser est mort, les cours se poursuivent

| Ziad Medoukh |Tribunes

Nasser est mort, les cours se poursuivent
Nasser Musbah, 11 ans, n’est pas allé à son école à Khan-Younis au sud de la bande de Gaza ce samedi 29 septembre 2018.
Il était malade : non, il était fatigué : non, il n’avait pas les frais de transport : non.
Il a été tué par l’armée israélienne le vendredi 28 septembre 2018
Nasser voulait être médecin, mais les balles israéliennes ont brisé son rêve, elles ont mis fin à sa vie, cet ange brillant.
Ses camarades ont mis une fleur sur sa chaise vide, et ils ont décidé de poursuivre leurs cours.
Ils veulent réaliser son rêve et les rêves de tous ces enfants palestiniens tués par les soldats israéliens.
Malgré leurs larmes et leur tristesse, ils veulent apprendre et apprendre.
L’éducation est sacrée en Palestine
La vie continue en Palestine malgré tout.
Honte à cette occupation aveugle !
Vive la Palestine

Portfolio

|Formulaires et listes
Faire un don

Votre don à l’AURDIP nous permettra de financer nos activités, d’imprimer des documents, de publier des informations, et de faire campagne auprès des universitaires.
Faire un don

Newsletter