Le Royaume-Uni reconnaîtra immédiatement la Palestine si le Parti travailliste est élu, déclare Corbyn

Le Parti travailliste a voté une motion critiquant fortement Israël, tandis qu’une législatrice reconnue avertissait le parti qu’il doit éradiquer l’anti-sémitisme

Le parti d’opposition britannique, le Parti travailliste, « reconnaîtra un état palestinien dès que nous entrerons en fonction », a déclaré le chef de file du parti, Jeremy Corbyn, parlant mercredi au congrès annuel du parti.

« L’occupation persistante, l’expansion des colonies illégales et l’emprisonnement d’enfants palestiniens sont un scandale », a déclaré Corbyn, tout en expliquant pourquoi le Parti travailliste soutient une solution du conflit basée sur deux états.

Corbyn a aussi déclaré que le Parti voterait contre un Brexit basé sur les propositions dites de « Chequers » du Premier Ministre Theresa May, tel qu’il se présente actuellement, et qu’il s’oppose à quitter le bloc [européen] sans un accord.

« A ce stade, le Parti travailliste votera contre le plan de Chequers ou ce qu’il en reste et s’oppose à partir de l’Union européenne sans un accord », est-il dit dans un aperçu du discours de Corbyn.

Il le dira à May : « Si vous faites un accord qui inclut une union douanière et aucune frontière dure en Irlande, si vous protégez les emplois, les droits des travailleurs et des normes pour l’environnement, alors nous soutiendrons cet accord raisonnable ».

Le Parti travailliste a voté une motion critiquant fortement Israël, tandis qu’une législatrice reconnue avertissait le parti qu’il doit éradiquer l’anti-sémitisme.

Des délégués au congrès du parti ont voté mardi pour critiquer l’usage par Israël de la force contre les manifestants de Gaza, pour préconiser une augmentation des subventions britanniques à l’agence onusienne pour les Palestiniens et pour soutenir un gel des ventes d’armes britanniques à Israël.

Le vote a eu lieu après un débat passionné durant lequel des drapeaux palestiniens étaient agités dans le hall du congrès.

Le Parti travailliste a été déchiré par des allégations selon lesquelles le parti est devenu hostile aux Juifs sous la direction de Jeremy Corbyn, un soutien de longue date des Palestiniens.

La porte-parole des Affaires étrangères, Emily Thornberry, a dit que le Parti travailliste devait virer « des individus répugnants … qui se servent de notre soutien légitime à la Palestine comme d’un manteau et d’une couverture pour leur méprisable haine du peuple juif ».

Navigation

|Formulaires et listes
Faire un don

Votre don à l’AURDIP nous permettra de financer nos activités, d’imprimer des documents, de publier des informations, et de faire campagne auprès des universitaires.
Faire un don

Newsletter